Enquête

Makutano 2018 : après les semailles, le temps de la moisson

Avec son édition 2018, le Makutano, le rendez-vous des acteurs économiques de la République démocratique du Congo, s’impose désormais comme l’un des forums d’affaires les plus influents en Afrique centrale. 
Paul Obambi, président de la chambre de commerce de Brazzaville.

Ci-dessous : Paul Obambi, président de la chambre de commerce de Brazzaville.

Parce qu’il est engagé dans la promotion d’un processus de reconquête de l’économie congolaise, le Makutano, ce réseau d’affaires qui réunit plus de 600 chefs d’entreprise d’Afrique, a mis en route un travail de «réflexion constructive avec les investisseurs nationaux et internationaux». Le thème choisi pour la réunion de 2018 était comme de juste : «Le local content : la reconquête de l’économie». Une nouvelle génération de chefs d’entreprise et de managers, dont beaucoup issus de la diaspora, ont fait le pari de contribuer à la transformation de leur pays. Et avec cette quatrième édition du Makutano, on peut commencer à mesurer l’impact de cette implication. Les participants ont pu faire connaissance et développer des relations d’affaires, avec de nombreux contrats conclus. Et cette année, le Makutano a traversé le fleuve pour une session sur la rive d’en face, à Brazzaville. Pour Nicole Sulu, fondatrice du réseau, c’est là encore un challenge. «Si nous voulons atteindre ce but d’une Afrique qui gagne ensemble, il faut dès aujourd’hui en poser les fondations», assure-t-elle. La présence à Kinshasa de l’ancien président ghanéen, John Dramani Mahama, a contribué à rehausser le prestige de l’événement qui est désormais un rendezvous incontournable dans l’agenda des investisseurs. Forbes Afrique, qui a été un des partenaires et des témoins de l’aventure depuis le début, était évidemment présent.

Nicole Sulu, directrice du Groupe Sulu en République démocratique du Congo et fondatrice du réseau d’affaires Makutano.

Nicole Sulu, directrice du Groupe Sulu en République démocratique du Congo et fondatrice du réseau d’affaires Makutano.

Pour lire l’intégralité de cet article, rendez-vous à la page 44 à 47 du numéro 51 Sept Oct 2018, en vente ICI.