Editos et Chroniques La chronique de Nadia MENSAH-ACOGNY

Planter les Graines du futur

« Les graines de nos rêves se transformeront en arbres, et déploieront leurs branches qui, telles des ailes igantesques, traverseront le ciel, unissant d’un seul trait notre passé et notre futur.» Cette citation de Jorge Bucay m’amène à vous parler du rêve devenu réalitéd’un homme qui transforme des milliers de vies en toute discrétion : Amadou Gallo Fall, basketteur sénégalais, vice-président de la National Basketball Association et directeur général de la NBA pour l’Afrique. En 1998, il crée le Sport for Education and Economic Development (SEED) Project, une ONG qui utilise le sport comme vecteur pour éduquer, inspirer et offrir un avenir à une nouvelle génération de leaders africains.

En vingtans, le SEED Project a formé près de 10000jeunes Africains, obtenu des bourses universitaires aux États-Unis d’une valeur totale de 7 millions de dollars pour 105d’entre eux, et compte à son palmarès des réussites spectaculaires. Comme le basketteur Gorgui Dieng, devenu célébrissime, qui a fait don d’un appareil à dialyse à l’un des hôpitaux de Dakar. Mais aussi un neurochirurgien ou un directeur marketing dans un groupe international. Quelle est la recette? Amadou Gallo Fall s’est lancé envers et contre toutes les difficultés potentielles. «Si j’avais attendu d’avoir les conditions idéales, le projet n’aurait jamais vu le jour!» explique-t-il. Guidé par sa passion, il a pris son courage à deux mains, et posé une pierre après l’autre. Il a eu foi en son idée et lui a donné vie. Dans l’excellent documentaire réalisé pour célébrer les deux premières décennies d’existence du SEED Project, de nombreux jeunes détaillent ce que ce parcours leur a apporté: un sport, une passion, de la discipline, de belles études, des opportunités, un métier, un avenir, de l’espoir, des rêves, de la dignité… Des témoignages poignants, émouvants de sincérité.

Le SEED Project, ce sont des graines de vie semées et cultivées avec amour dans un internat près de la ville de Thiès, au Sénégal. C’est une équipe d’entraîneurs, d’enseignants et de coachs qui se relaient chaque année auprès de 2000 jeunes âgés de 6 à 19 ans pour leur inculquer des valeurs telles que le travail, l’entraide, l’éthique, la responsabilité civile, la confiance en soi, l’humilité et le leadership. Un véritable sacerdoce! Aujourd’hui présidé par Joseph Lopez, ancien champion de basketball et ancien diplomate américain d’origine sénégalaise, le SEED Project veut passer à une nouvelle dimension, avec comme objectif la construction de nouveaux locaux modernes, spacieux et bien équipés pour mieux accompagner ces jeunes leaders de demain.

Le SEED Project est encore un exemple de ce qui se fait en Afrique, sans tambour ni trompette, sans fioritures, mais avec amour et conviction, pour transformer des vies qui, à leur tour, impacteront la société pour le mieux. Ce magnifique projet a besoin de toutes les bonnes volontés pour pouvoir continuer de planter des graines d’espoir et faire essaimer ce modèle à succès à travers le continent.