Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

La vie Forbes

Aman : l’hôtellerie sur mesure

Roland Fasel, Directeur des Opérations chez AMAN Resorts ©Amanresorts Limitée de 1996 à aujourd'hui. Tous les droits sont réservés

Réputé pour ses destinations uniques et son service sur-mesure, le groupe hôtelier Aman réinvente depuis 1988 les codes du luxe. Dans cet entretien accordé à Forbes Afrique, le directeur des opérations, Roland Fasel, revient sur la philosophie de cette singulière et élitiste enseigne.

Propos recueillis par Clara Diémé

Forbes Afrique : Votre groupe hôtelier, Aman Resorts, est considéré comme l’un des plus exclusifs au monde. Quelle est votre définition du luxe ?

Roland Fasel : Le luxe selon Aman, c’est l’ensemble des touches personnelles, des expériences créés sur mesure pour nos hôtes pendant leur séjour, qui les rendent spéciales et mémorables. Cette approche personnalisée nous permet de répondre aux besoins d’hôtes de tous horizons démographiques et de faire en sorte qu’il n’y ait pas deux expériences Aman identiques, mais qu’elles soient adaptées à chaque individu et à ses désirs. Pour nous, c’est cela le véritable luxe sur un marché aujourd’hui saturé.

Forbes Afrique : Parlez-nous de la genèse d’Aman.

Roland Fasel : Notre premier établissement a été construit en 1988 sur la côte ouest de Phuket (Thailande) et fut nommé Amanpuri, ce qui signifie “lieu de paix”. C’est ainsi qu’Aman est né, en établissant des destinations connues pour leur espace et leur intimité, et méticuleusement conçues pour encadrer leur environnement naturel. Notre approche n’a pas changé depuis et Aman compte aujourd’hui 34 centres de villégiature, hôtels et résidences privées dans 20 pays. Nous continuons par ailleurs à nous développer, à la recherche d’expériences transformatrices et de nouveaux sites grandioses dans le monde entier. Neuf autres lieux seront bientôt construits, ce qui portera la marque à 43 adresses dans 22 pays.

Forbes Afrique : Comment décidez-vous de l’endroit où implanter un nouvel établissement ?

Roland Fasel : Les destinations les plus reculées sont souvent les plus belles, et c’est dans ces espaces préservés qu’Aman a façonné ses retraites comme des sanctuaires culturellement intégrés. Aman se réjouit de rendre ces destinations accessibles à ses hôtes, leur offrant ainsi la possibilité de découvrir un monde différent de celui qui leur est déjà familier. Ces dernières années, nous avons également développé nos destinations urbaines, en créant des sanctuaires de paix pour nos hôtes dans certaines des villes les plus dynamiques du monde, à l’image d’Aman Tokyo au Japon, et maintenant avec Aman New York. Lorsque nous choisissons une nouvelle destination, nous prenons également en considération l’environnement et ce que chaque destination peut offrir à nos hôtes en matière d’expérience. Quinze de nos hôtels et centres de villégiature sont situés à l’intérieur ou à proximité de sites reconnus par l’UNESCO, offrant ainsi un accès exclusif aux lieux les plus merveilleux du monde. Nous choisissons nos destinations en recherchant des expériences nouvelles, passionnantes et uniques pour les voyageurs de tous âges et de tous horizons, tout en répondant aux besoins et aux désirs de nos clients.

Forbes Afrique : Un dernier mot sur votre actualité. L’ouverture de l’Aman New York est annoncée pour ce 2 août. Que peut attendre votre clientèle de ce nouvel établissement ?

Roland Fasel : L’Aman New York proposera des restaurants et des lieux de divertissement de classe internationale ainsi qu’un spa Aman complet. L’hôtel comprend 83 chambres et suites élégantes, chacune avec une cheminée fonctionnelle – une rareté à New York. L’hôtel abritera également 22 résidences privées Aman- les premières résidences urbaines Aman dans le monde – dont beaucoup seront dotées de vastes terrasses extérieures, y compris un penthouse de cinq étages unique en son genre. Les clients et les résidents auront accès à des installations exceptionnelles, dont trois salles à manger principales, un club de jazz, le spa Aman de 2 300 mètres carrés, ainsi qu’un Aman Club pour les membres. Au final, après l’importante restauration de l’historique Crown Building dans lequel il se trouve – à l’angle de la 5e avenue et de la 57e rue, NDLR – l’ouverture de l’Aman New York marquera le début d’une nouvelle ère pour l’hôtellerie dans l’une des plus grandes villes du monde.

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.

√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.