La vie Forbes

Bulles rosées Les meilleures cuvées de vignerons et de maisons de Champagne pour l’été

Le champagne de vignerons, c’est le must du champagne ! Le vigneron a son propre vignoble, récolte son raisin, le vinifie et le commercialise. Il maîtrise la production de bout en bout. Quant à la maison de Champagne, elle achète aux vignerons les raisins et le vinifie. La différence se lit sur l’étiquette : « RM », « récoltant manipulant », pour le vigneron ; « NM », « négociant manipulant », pour une maison. Forbes Afrique a sélectionné sept cuvées de prestige de champagne rosé pour l’été.

Selon sa complexité, on choisit le champagne rosé pour ses accords culinaires. Les cuvées tendres et suaves relèvent les saveurs sucrées-salées rondes et onctueuses, les cuissons confites, les légumes d’été, les poissons et les crustacés. Les champagnes frais et légers s’accordent aux saveurs d’Extrême-Orient, et sont en particulier excellents sur les sushis et les tempuras. Les rosés puissants et charnus se dégustent sur des saveurs plus relevées, des viandes sanguines – canard, pigeon, bœuf, agneau aux épices chaudes – et les légumes secs de la cuisine du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Les rosés matures s’apprécient en apéritif ou accompagnent des crustacés, des viandes blanches, des épices douces aux saveurs précieuses comme le gingembre et la fleur d’oranger.

© LOUIS ROEDERER

Louis Roederer
FRAIS ET LÉGER
ROSÉ 2013

La maison a développé « l’infusion » pour élaborer ses champagnes rosés. Elle permet d’extraire le côté juteux et mûr des pinots noirs tout en préservant une très grande fraîcheur. Les jus de chardonnay sont coulés dans une macération de pinots noirs, pour fermenter ensemble et s’intégrer parfaitement. Son effervescence est fine, son bouquet complexe est dominé par une fraîcheur presque mentholée et des fruits acidulés – fraise des bois et framboise. On retient les accents épicés et fumés des pinots noirs de Cumières, les fruits secs, les amandes grillées, les fèves de cacao, avec une perception saline sur la langue. Une cuvée fraîche et légère, élevée quatre années en bouteille, avec un repos de six mois après dégorgement qui parfait sa maturité.
Prix : 72 euros
www.louis-roederer. com

© DRAPIER

Drappier
TENDRE ET SUAVE
DRAPPIER ROSÉ

L’excellence de ce champagne de vigneron se joue dans sa sélection de parcelles calcaires bicentenaires et sa vinification la plus naturelle possible. Ce rosé de saignée au cépage 100 % pinot noir présente une bouche gourmande aux arômes de fruits rouges – framboise, mûre et cassis –, de mandarine et de poivre, avec une belle acidité. Son élégante robe flamboie dans sa bouteille transparente. On le déguste l’été sur un croustillant de poisson saumoné et sur des fraises fraîches.
Prix : 37 euros
www.champagne- drappier.com

© RUINART

Ruinart
MATURE
RUINART ROSÉ

Son goût est le fruit d’un assemblage de chardonnay et de pinot noir majoritairement classés en premiers crus avec 25 à 30 % de vins de réserve. 45 % de chardonnay de la Côte des blancs et de la montagne de Reims, 55 % de pinot noir de la montagne de Reims et de la vallée de la Marne, dont 19 % vinifiés en rouge, complètent l’assemblage. Sa robe est rose grenade aux reflets orangés. Au nez, ses arômes de fruits exotiques s’épanouissent aux côtés d’essences florales et de notes de fruits rouges. Particularité : une palette d’arômes composée de fève tonka, noix de muscade, menthe poivrée et pamplemousse rose. Un champagne à déguster sur un jambon cru italien, un saumon mi-cuit ou un tataki. En plat principal, il relève un magret rosé aux airelles, et en dessert, il s’exprime sur une soupe de fruits rouges au vinaigre balsamique de Modène.
Prix : 66 euros
www.ruinart.com

© POMMERY

Pommery
FRAIS ET LÉGER
BRUT ROSÉ

Déclinaison du Brut royal, grand classique de la maison Pommery, le Brut rosé est issu de l’assemblage d’un pinot noir de Bouzy Grand Cru légèrement vinifié en rouge, choisi pour sa maturité, et de différents crus vinifiés en blanc, dont une belle proportion de chardonnay. Finement fruité, il se distingue par une note charnue. Trois ans de cave lui permettent d’acquérir sa singularité. De robe pâle aux nuances saumonées, ce champagne présente une bulle fine et persistante. Au nez, des saveurs de petits fruits rouges et en bouche, un caractère rosé très subtil avec un palais souple et finement corsé, vif et frais. Un rosé romantique à déguster à l’apéritif, sur une viande blanche ou des crustacés et sur un dessert aux fruits rouges.
Prix : 44 euros
www.pommery.com

© CHÂTEAU DE BLIGNY

Château de Bligny
TENDRE ET SUAVE
BRUT ROSÉ

30 hectares constituent le vignoble du château de Bligny planté sur des terres marno- argileuses et calcaires. La particularité du relief induit des plantations sur coteaux très pentus qui donnent la typicité du vin. La cuvée Brut rosé du château de Bligny est composée de 45 % de pinot noir, 40 % de chardonnay et 15 % de vin rouge. Sa robe est saumonée, son nez élégant et délicat sur le fruit rouge et sa bouche est fruitée et complexe, avec des arômes de chair de cerise, de groseille et de grenadine et une ouverture sur la rose. Un divin champagne qui se déguste à l’apéritif et au dessert.
Prix : 27 euros
www.champagnechateaudebligny.com

© DEUTZ

Deutz
PUISSANT ET CHARNU
BRUT ROSÉ

Les vignobles sont la propriété de la maison et le vin est vinifié par le chef de cave Michel Davesne. La cuvée est composée d’un assemblage de premiers et grands crus de pinots noirs des terroirs d’Aÿ et des alentours, avec un zeste de chardonnay de la Côte des blancs. La spécificité de son style et de sa robe aux reflets rosés intenses est obtenue par l’apport de 8 % de vin rouge. On découvre une bulle fine au goût de friandise acidulée : cerises, mûres, grenades, groseilles, avec une bouche ample aux notes de fraises et de framboises fraîches. Le rosé Deutz se déguste autant en apéritif qu’en vin de repas sur un saumon aux champignons, un carpaccio de boeuf, un canard aux airelles, un carré d’agneau ou sur des fromages frais.
Prix : 52 euros
www.champagne- deutz.com

© TAITTINGER

Taittinger
FRAIS ET LÉGER
PRESTIGE ROSÉ

Une cuvée prestige qui se distingue par un assemblage à la fois exigeant et onéreux à réaliser. Le secret de son élaboration : 15 % de vin rouge tranquille issu des meilleurs pinots noirs de la montagne de Reims et des Riceys ajoutés à l’assemblage final lui confèrent une robe intense de couleur rose vif et une vibrante intensité en bouche. La forte proportion de chardonnay – 30 % – qui complète l’assemblage apporte l’élégance et la délicatesse de la maison Taittinger. Les bulles sont fines, la mousse persistante. Le nez est ample et expressif et dégage des arômes de fruits rouges – framboise sauvage fraîchement écrasée, cerise, cassis. Un rosé au parfum frais et croquant qui se déguste en début et fin de soirée.
Prix : 52 euros
www.taittinger.com

Pour lire l’intégralité de cet article, rendez-vous  page 92 du numéro 57 Mai 2019, en vente ICI.