Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

Maël M’baye : « Nous sommes des fervents partisans du co-financement, du co-investissement et du co-développement »

MAEL MBAYE ©DR

Créée fin 2012, Bpifrance, la banque publique d’investissement française, s’est imposée comme un partenaire majeur pour les entreprises hexagonales candidates à l’international, notamment en Afrique. Dans cet entretien, Mael M’baye, responsable du bureau régional Afrique du Nord de Bpifrance, revient sur les mesures d’accompagnement proposées par l’institution publique sur le continent tout autant que sur les initiatives destinées à connecter les entrepreneurs de part et d’autre de la Méditerranée.

Propos recueillis par Afaf Aboudoulama. 

Forbes Afrique : Mael M’baye, pourriez-vous nous présenter votre rôle au sein de Bpifrance et plus largement, la stratégie de votre institution en Afrique ?

Mael M’baye : Depuis avril 2021, j’ai le plaisir de piloter le nouveau bureau régional Afrique du Nord de Bpifrance, basé à Casablanca. Après Abidjan, Nairobi et Dakar, nous avons décidé d’ouvrir un nouveau relais régional afin d’accompagner les courants d’affaires entre la France et le Maghreb.

En tant que banque des entrepreneurs, notre objectif est simple : proposer à ces derniers les meilleures conditions, à la fois financière et en matière d’accompagnement, pour qu’ils puissent accélérer et développer leur projet entrepreneurial en France et à l’international.

Quant à l’ouverture de ce nouveau bureau régional en Afrique, elle tend à s’inscrire dans la dynamique des nouvelles tendances régionales constatées sur le continent. Longtemps considéré sous un prisme exclusivement continental, c’est en fait 54 réalités qui se côtoient et se connectent à une économie mondialisée. L’intérêt de notre couverture régionale (à l’instar de nos bureaux à Abidjan et Nairobi également) est donc de pouvoir définir au mieux notre positionnement en fonction des besoins des entrepreneurs et des écosystèmes, et ainsi d’être le plus en phase avec la réalité des marchés. Cette démarche est appuyée par une volonté et une nécessité de coordination avec l’ensemble des acteurs publics et privés français, européens et africains. Nous sommes des fervents partisans du co-financement, du co-investissement et du co-développement. Une approche qui invite à accepter un nouveau paradigme pour un nouveau partenariat économique entre les écosystèmes.

Forbes Afrique : Pourriez-vous nous donner des exemples de ces nouveaux partenariats économiques que vous évoquez ?

À titre d’exemple, notre partenariat initié en 2014 avec Attijariwafa Bank est l’illustration parfaite d’une volonté commune de rapprocher les PME et ETI marocaines et françaises. Notre collaboration avec les fonds d’investissements régionaux tels qu’Africinvest et Amethis en est un autre exemple.

Par ailleurs, parmi les sujets qui animent notre quotidien, l’innovation et la tech ont pris une part considérable en quelques années. Sur ce point, on constate une montée en puissance rapide des écosystèmes tech dans les régions que nous couvrons. L’Afrique de l’Est en tête, nous observons un effet domino de la dynamique des start-up kenyanes, égyptiennes ou nigérianes. La Tunisie en est un bel exemple avec un Startup Act ambitieux et garant d’une nouvelle ère pour les entrepreneurs innovants tunisiens.

À cela s’ajoute une diffusion progressive de la tech dans l’ensemble des tissus et filières économiques. Industrie 4.0, efficacité énergétique, santé, industries culturelles et créatives, autant de secteurs qui, la crise sanitaire aidant, s’emparent davantage de ces solutions technologiques pour leur développement produit et commercial. La récente annonce de collaboration entre la start-up marocaine DabaDoc (télé-medecine) et Orange atteste parfaitement de ce nouvel élan pour les solutions technologiques et digitales régionales et continentales. Idem pour l’esport, qui n’échappe pas à cette dynamique.

Forbes Afrique : Vous êtes à l’origine de plusieurs initiatives destinées à connecter les entrepreneurs de part et d’autre de la Méditerranée telles que Inspire & Connect Méditerranée. De quoi s’agit-il au juste ?

Mael M’baye : Inspire & Connect Méditerranée, c’est le rendez-vous des entrepreneurs des deux rives. Après deux années sous le règne du distanciel, nous avons voulu réunir l’ensemble des acteurs et entrepreneurs qui font bouger les lignes économiques et financières en Méditerranée et au-delà.

Initiée en 2021 à Abidjan pour l’Afrique de l’Ouest, cette édition méditerranéenne a rassemblé durant une journée les entrepreneurs, investisseurs et décideurs qui façonnent une vision riche et nouvelle des partenariats qui lient les écosystèmes régionaux et nationaux.

Entreprendre, qu’importe le marché ou le pays, c’est avant tout une histoire humaine qui peut en inspirer d’autres. Ainsi, cet évènement a voulu être avant tout une scène pour ces figures inspirantes qui portent des projets innovants et audacieux aux quatre coins de la Méditerranée. Témoins et acteurs des dynamiques économiques et entrepreneuriales, ces entrepreneurs ont apporté un regard nouveau et un retour d’expérience concret pour alimenter une réflexion collective sur les enjeux et perspectives régionaux.

Par delà cette réflexion, nous souhaitions également que les participants (principalement entrepreneurs) repartent avec des éléments factuels et un carnet d’adresses étoffé. Stratégie de levées de fonds, enjeux du secteur agroalimentaire, les perspectives du esport, autant de sujets abordés avec plus de 150 experts sectoriels et pays durant la journée. En parallèle, une plateforme de B2B a permis la tenue de plus de 1000 rendez-vous B2B entre entrepreneurs, investisseurs et autres acteurs. Au final, Inspire & Connect Méditerranée a réuni plus de 800 entrepreneurs de 12 pays différents et 200 intervenants. Illustration parfaite de l’économie des réseaux qu’est la Méditerranée, cet évènement a permis d’apporter un boost d’optimisme et de pragmatisme à des entrepreneurs qui ne lâchent rien.

Et au-delà, nous espérons pouvoir les retrouver prochainement à notre évènement annuel Bpifrance Inno Génération (BIG) pour développer davantage les opportunités creusées lors d’Inspire & Connect Méditerranée.

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.