Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

BENJAMIN EPPS : LE RÊVE AFRICAIN

benjamin Epps ©Fifou

Depuis son entrée tonitruante sur la scène du hip-hop français, l’artiste gabonais n’a cessé d’enchaîner les succès. Il est aujourd’hui adoubé par les prestigieux BET Hip-Hop Awards, aux Etats-Unis. Jusqu’où s’arrêtera-t-il ?

Par Afaf Aboudoulama

« […] Je suis nommé aux BET Hip-Hop Awards dans la catégorie Best International Flow ! J’essaie d’écrire mais je ne trouve pas les mots. Maman ON VA AU BET AWARDS! »  C’est par ces mots enthousiastes sur les réseaux sociaux que Benjamin Epps, la nouvelle star du hip-hop français, a annoncé sa nomination aux BET Hip-Hop Awards, cette cérémonie destinée à récompenser les plus grandes performances des artistes de la scène musicale Hip-Hop et qui se tiendra le 4 octobre prochain à Atlanta (Etats-Unis). Organisée par la chaîne américaine BET, spécialisée dans la culture Hip-Hop et R&B, la 17e édition annuelle de cet événement sera présentée par le rappeur new-yorkais Fat Joe et réunira le gratin de la scène hip-hop américaine et internationale. Une consécration pour l’artiste gabonais de 26 ans, né Kesstate Epembia, et qui représentera la France dans la catégorie « Best International Flow ». 

« Surprise de l’année »

Dès la sortie de son premier EP (abréviation de « Extended Play », un format de musique à mi-chemin entre le single et l’album), Le Futur, en décembre 2020, « Eppsito » est élu « surprise de l’année ». Sa voix haut perchée, son aisance au micro, son sens de la formule, ses choix de musique vintage et un certain goût pour la provocation, ne laissent personne indifférent. S’il convoque les thématiques classiques du rap –célébrer la réussite, anéantir la compétition–, l’artiste parle aussi de l’enfance en danger, de l’espérance et bien entendu de son pays natal, le Gabon.  De fait, ses trois EP – Le Futur, Fantôme avec chauffeur et Vous êtes pas contents ? Triplé !- regorgent de références à sa vie et à sa famille restée là-bas. Né à Libreville, Kesstate Epembia est le benjamin – d’où son nom d’artiste – d’une fratrie de six enfants. Arrivé une dizaine d’années après ses frères et sœurs, le « tout petit dernier » grandit à Bellevue, un quartier populaire du nord de Libreville qu’il rappelle dès qu’il en a l’occasion dans ses textes. Quand a-t-il commencé à rapper ? Il le répète : il ne sait pas vraiment. Ses frères rappaient, alors il a suivi.  Le plus naturellement du monde.

Après un passage par Johannesburg, où il résidera pendant deux ans, juste après son bac, le jeune homme débarque à Montpellier, en France, pour poursuivre ses études. Mais plus encore, pour réaliser son rêve : devenir rappeur.  Après quelques sorties peu concluantes, le jeune homme trouve son univers. À partir de son premier EP, tout va très vite pour Benjamin Epps. D’abord, ses « camarades » rappeurs sont conquis.  Les « anciens » (Oxmo Puccino, Lino du groupe Arsenik, Youssoupha, Seth Gueko….) comme les plus jeunes (Dinos, Billy 404, Giorgio…) tombent sous le charme.  Le monde de l’électro (Notamment Vladimir Cauchemar et Pedro Winter, l’ancien manager de Daft Punk)  ne va pas longtemps résister également à la voix du gabonais. Même les médias traditionnels, habituellement peu friands de rap vont dérouler le tapis rouge au jeune homme : France Info, Libération, les magazines Telerama, Numéro, Les Inrocks…. Tous veulent décortiquer la prose d’Eppsito !

Un public qui en redemande

Enfin, et c’est le plus important, le public  en redemande. Depuis janvier 2021, Benjamin Epps s’est produit 60 fois à travers la France mais aussi en Suisse et en Belgique. Un activisme qui se poursuit : ce 15 octobre, il s’attaquera à l’Elysée Montmartre. Tout cela avec seulement 3 EP de six titres mais avec une image et une communication, il est vrai, ultra maitrisées. C’est ainsi que le jeune librevillois est parvenu à s’imposer avec son rap vintage pour représenter la France, son pays d’adoption, aux prestigieuses BET Hip-Hop Awards. De quoi faire un excellent synopsis de film…

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.