Portrait

Darshan Chandaria, le champion des produits hygiéniques

La trentaine débutante, Darshan Chandaria est déjà à la tête d’un poids lourd de l’industrie, actif dans la fabrication et la vente de produits hygiéniques en Afrique centrale et de l’Est. Portrait d’un jeune entrepreneur qui a l’ambition de bâtir le numéro 1 du secteur sur le continent avec un chiffre d’affaires annuel qui pourrait dépasser un demi-milliard de dollars d’ici à 2025.

© Chandaria

Allez un jour dans un hypermarché dans une capitale d’Afrique de l’Est pour acheter un produit d’hygiène. Il y a de fortes chances que vous tombiez sur un bien issu des usines de Chandaria Industries. Présente dans plusieurs pays, comme l’Éthiopie, le Rwanda ou la Tanzanie, la société dirigée par le jeune homme d’affaires Darshan Chandaria est l’un des leaders du segment dans cette région. Pourtant, ce qui frappe lorsqu’on le rencontre, ce sont la simplicité et l’humilité qui émanent de ce diplômé en gestion d’entreprise de l’université de Cardiff au Royaume-Uni. Une attitude où transpire une modestie qui se confirme lorsque cet entrepreneur kényan commence à décrire son parcours. «Une fois mon bac en poche, raconte Darshan Chandaria, j’ai commencé à travailler comme consultant pour la compagnie Reuben Brothers». La société est active dans l’investissement immobilier et le développement de produits et est détenue par deux frères dont le magazine Forbes a récemment estimé la fortune à 14,4 milliards de dollars. «J’ai appris, entre autres, que dans tout lancement de projet, l’idée ne représente qu’une infime partie du succès, la discipline et le travail acharné sont les éléments majeurs qui contribuent à sa réussite, explique-t-il. L’autre leçon tirée de cette expérience londonienne a été de mieux…

Pour lire l’intégralité de cet article, rendez-vous  page 24 du numéro 57 Mai 2019, en vente ICI.