Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

Kissy Peron, la courtière star des réseaux sociaux

Kissy Perron ©DR

Très suivie sur les réseaux sociaux, l’ivoirienne Kissy Peron a su faire de la communication digitale son atout majeur pour s’imposer sur le compétitif marché français du courtage en crédit immobilier.

Par Miriam Fogoum Siekappen

Kissy Peron est une femme très occupée. Et pour cause, à la tête de son entreprise, Crédit+ Financement lancée en 2018, la courtière en crédit immobilier d’origine ivoirienne est aujourd’hui l’une des influenceuses les plus suivies sur les réseaux sociaux français : référence du landerneau économique hexagonal, le journal les Echos classe le compte Instagram de la financière parmi les cinq comptes à suivre pour gérer ses finances. Une consécration médiatique qui doit beaucoup à la pugnacité de l’intéressée mais plus encore, à une utilisation habile des nouveaux canaux de communication digitale.

L’entrepreneuriat, « une vie cyclique et mouvementée »

D’aussi loin qu’elle se souvienne, la courtière s’entend encore marteler haut et fort qu’elle ne deviendrait jamais une entrepreneuse, une voie suivie par son père : « Je craignais l’entrepreneuriat car c’est une vie cyclique et mouvementée. Donc je voulais à tout prix faire autre chose.  Avoir un travail de salarié avec des horaires fixes et un plan de carrière bien défini et tranquille. », se remémore la cheffe d’entreprise.

Et pourtant, c’est tout le contraire qui s’est produit. Longtemps active dans le milieu de la banque- après l’obtention d’un Master 1 en droit des affaires – elle est employée pendant neuf ans au Crédit Foncier dans un poste consistant notamment « à construire et animer un réseau d’apporteurs d’affaires composés d’agents immobiliers, de promoteurs et de constructeurs de maison individuelle et à instruire les dossiers de crédits immobiliers des particuliers de A à Z ». Puis elle pose ses valises chez BNP Paribas pendant deux ans où elle « accompagne les clients particuliers et professionnels dans le financement de leur projet immobilier ». Dans ces services financiers centrés sur l’investissement immobilier, la jeune femme façonne son expérience. Un monde plein de promesses mais très vite Kissy Peron veut sortir du cadre conventionnel et tisser de nouveaux liens avec les clients. Le milieu bancaire lui pèse mais il n’y a pas que ça : « J’ai eu un problème médical suivi d’une hospitalisation. Et c’est sur mon lit d’hôpital que j’ai réalisé que je pouvais mourir sans faire ce pourquoi j’étais faite. Alors j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai sauté le pas », confie la patronne de Crédit+ Financement.

Jouer avec les codes des influenceurs

Elle crée alors sa structure en 2018 avec un objectif : démocratiser le financement. Le tout en imposant un style de communication encore rare dans la profession, jouer avec les codes de l’influence digitale pour faire passer son message : « ensemble, rendons votre rêve ‘immobilier’ possible. ». La dirigeante d’entreprise diversifie les formats (vidéos enregistrées, infographies, séances live), invite des architectes, des experts de l’immobilier à parler des étapes du crédit, du montage des dossiers au déblocage des fonds chez le notaire, en passant par la négociation des conditions les plus avantageuses. Une manière de montrer à son audience qu’ « elle existe vraiment », et qu’elle est « accessible. », explique l’entrepreneuse, qui se félicite aujourd’hui d’avoir « un taux de satisfaction de 100 % avec un portefeuille de plus de 500 clients ». Pour elle, « les réseaux sociaux ont permis de vulgariser ces sujets souvent nébuleux que sont l’immobilier et la banque.  Des thématiques qu’elle tâche de couvrir « avec humour afin de rendre des notions complexes accessibles à tous ».

Savoir concilier les intérêts du client et ceux de la banque 

Reconnue par ses pairs et par les médias, la patronne de 43 ans est aujourd’hui suivie par plus de 7500 personnes sur Instagram, a plus de 8000 abonnés sur Tiktok et dispose d’un réseau de 1300 contacts sur LinkedIn. Quatre ans après la création de son entreprise, elle semble en tous les cas toujours vouloir faire le grand saut, en allant à la conquête de nouveaux marchés. Mais avec une définition bien précise de son métier néanmoins. « Être courtier en immobilier c’est certes effectuer des démarches de recherche de financement auprès des banques, mais ce travail nécessite également de la rigueur, de l’organisation, de la curiosité et de la diplomatie pour savoir concilier les intérêts du client et ceux de la banque », détaille Kissy Peron qui dit « ne jamais rien lâcher » tout en ayant « la main sur le cœur » selon sa chargée de digitalisation. Une chose est sûre, la financière d’origine ivoirienne a su relever avec succès le défi de l’entrepreneuriat, suivant finalement les traces de son père. Mais plus encore, elle a su s’imposer sur un marché très compétitif, en trouvant notamment une stratégie de communication qui la rend unique, à la fois auprès des clients, et des banques.

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Offre découverte exceptionnelle et limitée
juqu'au 15 juillet 2022

Notre numéro de juin 2022 en version numérique 100% gratuite

L'offre expire dans