Classements

Le Top 10 des footballeurs africains les mieux payés

Forbes Afrique vous présente le Top 10 des représentants africains sur la scène du football mondial. Pour l’année écoulée, voici le classement des joueurs du continent les mieux rémunérés.
1
Cédric Bakambu • RDC/Beijing Sinobo Guoan 18 millions d’euros par an

© FIFA

C’est à la surprise de tous que Cédric Bakambu a décidé de quitter le club espagnol de Villarreal pour rejoindre la Chine alors même qu’il était au sommet et tutoyait l’intouchable Lionel Messi au classement des buteurs. Ce transfert de 75 millions d’euros en a fait le joueur africain le plus cher de l’histoire. Il trône depuis en tête du classement des joueurs africains en activité les mieux payés avec 18 millions d’euros par an selon le quotidien sportif espagnol Marca. Après une saison réussie en Chine à tous points de vue avec son club le Beijing Sinobo Guoan (23 matchs, 19 buts, 6 passes décisives), Cédric Bakambu songe déjà à revenir en Espagne. Les propositions ne manquent en effet pas pour l’ex«sous-marin jaune» en cette veille de mercato qui s’annonce déjà très mouvementé. Bien qu’il assure se sentir très bien en Chine, il a récemment confié à la presse rester ouvert aux propositions qui lui seront faites du côté du vieux continent.

2
Mohamed Salah • Égypte/Liverpool 11,6 millions d’euros par an

© LFC

Élu meilleur joueur de Premier League anglaise en 2018 avec un record de 32 buts marqués, Mohamed Salah est au sommet de son art depuis son arrivée à Liverpool le 22 juin 2017. À l’époque déjà, il entrait dans la légende comme le joueur arabe et africain le plus cher de l’histoire avec ses 42 millions d’euros de transfert. Un montant record également pour le club, qui n’avait alors jamais dû débourser une telle somme pour s’off rir les services d’un joueur. En eff et, Andy Carroll restait jusque-là le joueur le plus cher acquis par les Reds avec ses 41 millions d’euros en 2011. Le salaire annuel de Mohamed Salah est estimé à 11,6 millions d’euros. Bien que l’année 2018 ait été quelque peu ternie par une prestation ratée en Coupe du monde avec la sélection égyptienne pour cause de blessure, Mohamed Salah aura tout de même brillé au cours de la saison écoulée en remportant avec Liverpool la Ligue des champions 2019.

3
Pierre-Emerick Aubameyang • Gabon/Arsenal 11 millions d’euros par an

© ARSENAL

Débarqué à Arsenal en provenance du Borussia Dortmund en janvier 2018, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang n’a pas tardé à aff oler les compteurs. 10 buts en 13 rencontres, ce fut le premier exploit de l’international, une première dans l’histoire du club londonien qui n’avait pas hésité à casser sa tirelire pour s’off rir ses services, le transfert du joueur s’élevant à 63 millions d’euros. Pierre-Emerick Aubameyang bénéfi cie d’un salaire annuel doublé d’un système de primes et de bonus fort motivants. Entre autres une «prime de fi délité» de 21 millions d’euros s’il reste au club jusqu’en 2021 ou encore 2,6 millions d’euros de bonus en cas de qualifi cation du club en Ligue des champions, la prestigieuse compétition européenne des clubs. Mais ce n’est pas tout. Le joueur bénéficie par ailleurs d’un bonus de 340000 euros par saison de 25 buts au moins (passes décisives comprises) et de 57000 euros par titularisation se soldant par une victoire. Tout cela ajouté à un salaire annuel de 11 millions d’euros selon le site sportune.fr. …

Pour lire l’intégralité de cet article, rendez-vous  pages 43-47 du numéro 58 Juin 2019, en vente ICI.