Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

Oulimata Sarr, pasionaria de la cause des femmes

Oulimata Sarr, Directrice régionale ONU Femmes pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale ©F. Diouf Photography

À l’occasion de la « Journée de la femme africaine », consacrée le 31 juillet, Forbes Afrique a souhaité revenir sur le parcours d’Oulimata Sarr, la directrice régionale ONU Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale. Une femme qui œuvre passionnément en faveur de ses consœurs du continent. Notamment pour les pousser à briller dans la sphère économique. Portrait.

Par Karo DIAGNE-NDAW

Directe et sans tabou, Oulimata Sarr se livre sans détour à l’exercice des questions-réponses. Directrice régionale ONU Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale, cette quadra de taille moyenne, à l’allure élégante et soignée, aime arborer les créations originales des jeunes stylistes de son pays. Telle une ambassadrice d’un continent qu’elle défend et où elle accompagne les femmes. Sans répit et toujours avec le sourire. De fait, fervente défenseuse du genre, Oulimata mène ce travail avec passion – qui n’en est pas un selon elle – tant il est en phase avec ses convictions.

Et pour ne rien gâcher, son entrée au sein de l’agence Onu Femmes tient d’une belle histoire. Alors qu’elle se trouvait au Kenya, Oulimata Sarr reçoit un jour un mail qui l’encourage à postuler à un poste à responsabilités couvrant 24 pays. Son engagement en faveur des initiatives de femmes y est sans doute pour beaucoup, sans avoir pour autant « un passé de militante », précise l’intéressée. Bien au contraire.

Onu Femmes

Aujourd’hui, en sa qualité de Directrice Régionale du bureau d’ONU Femmes à Dakar, elle s’attele à aider les gouvernements à élaborer des programmes visant à promouvoir l’autonomisation économique des femmes. En clair, il s’agit d’amener les politiques publiques mais aussi le secteur privé à créer des opportunités pour les femmes à tous les niveaux de l’activité économique. Dans tous les segments de la société, dans les conseils d’administration, dans l’entrepreneuriat féminin, partout. « Tout le dialogue doit se faire avec nous », martèle Oulimata Sarr.

Pour mener à bien sa mission, la capacité à nouer des partenariats demeure essentielle car « nous ne pouvons absolument rien faire seuls », rappelle la responsable sénégalaise. Toujours pour promouvoir l’autonomisation de ses sœurs, la responsable sénégalaise aimerait  voir les gouvernements du continent donner une partie de la commande publique aux femmes. C’est par exemple le cas au Kenya, où qui l’Etat réserve 30 % de commande publique aux femmes, aux jeunes et aux personnes en situation de handicap. Dans la même veine, en Afrique du Sud, une PME dirigée par une femme et qui soumissionne à un appel d’offres public bénéficie de points supplémentaires, renseigne Oulimata Sarr qui se bat notamment pour faire appliquer cette loi sénégalaise de 2008 qui préconise de donner 15% de la commande publique à l’entrepreneuriat féminin.

Un engagement sans faille qui lui confère cette reconnaissance qui l’a conduite à intégrer et à diriger un temps le Jury Cartier Women’s Initiative Award pour l’Afrique de l’Ouest, ce très influent jury instauré par le grand groupe de joaillerie française qui décerne chaque année, un trophée, accompagné d’un chèque de 100 000 dollars, pour chacune des six lauréates, entrepreneuses prometteuses.

Autre combat, le Women’s Investment Club Sénégal (WIC), un club d’investissement créé par et pour les femmes – dont la responsable onusienne fut membre – et qui finance aujourd’hui des PME dirigées par des femmes entrepreneuses.

Formation

Plusieurs casquettes portées par celle dont le parcours est déjà riche de plusieurs expériences professionnelles. Après des études à Dakar, elle intègre HEC Montréal au Canada. Son Bachelor obtenu, la jeune femme de 22 ans rentre au Sénégal. Son premier poste, elle l’obtient en tant qu’assistante d’Amadou Diaw, fondateur de ce qui allait devenir la première école de Commerce du Sénégal, l’Institut supérieur de Managment (ISM). La jeune femme rejoint ensuite le cabinet international Ernst & Young – pendant 3 ans et demi – avant de démissionner pour accompagner son époux en Afrique du Sud. Elle se retrouve alors Directrice financière d’une compagnie aérienne régionale pendant 8 ans, puis intègre la Société financière internationale, du groupe de la Banque mondiale, pendant 10 ans.

Engagée

De fait, dans la famille Sarr, l’ambition et l’engagement font office de seconde nature. Issue d’une fratrie directe de trois enfants, du côté de sa mère, Oulimata Sarr explique ainsi « que chacun [d’entre eux] s’est engagé dans une cause ». Pour notre interlocutrice, le désir de servir est ce qui l’anime le plus profondément. « J’aimerais que l’on se souvienne de moi comme d’une dame qui a toujours aidé et servi les autres, c’est ma raison de vivre, dans ma vie privée, comme dans ma vie professionnelle », dit Oulimata Sarr, par ailleurs mère de deux enfants dont elle parle avec une fierté toute maternelle. La Directrice Régionale ONU Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale a su concilier cet aspect « famille » avec une brillante carrière professionnelle. Son secret ? « Un bon support system » (système de soutien) », confie Oulimata Sarr, qui estime que c’est le secret de la réussite d’une femme. Pendant de nombreuses années, elle a pu compter sur une gouvernante qui l’a accompagnée partout (Afrique du Sud, Kenya, Burundi) et qui a su prendre soin de son foyer et de ses enfants lorsqu’elle voyageait. Sans parler, pour les femmes qui font carrière et qui voyagent beaucoup, d’un partenaire de Vie « qui croit en elles ».

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.