Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

PME africaines : les financements et la formation, clés de la réussite entrepreneuriale

AFRICA SME CHAMPIONS FORUM©DR

Venus nombreux les 6 et 7 octobre à Kampala (Ouganda), les participants à l’édition 2022 de l’Africa SME Champions Forum se sont une nouvelle fois mobilisés en faveur des PME du continent. Notamment sur les volets du financement et de la formation.

Par Dounia Ben Mohamed

 « Tout est une question d’argent ! ». C’est par ces mots, prononcés à la cérémonie d’ouverture de l’Africa SME Champions Forum, que le président du cabinet de ressources humaines Africsearch, Didier  Acouetey, a rappelé la nécessité de pouvoir compter sur les principaux acteurs financiers du continent à la grande messe annuelle des PME. De fait, depuis sa création en 2014, ce rendez-vous panafricain, qui en est à sa septième édition, réunit entrepreneurs et financiers, autrement dit apporteurs de projets et détenteurs de fonds.

Près de 400 PME présentes

« Africa SME forum est votre forum, votre plateforme. Faites des rencontres, faites évoluer votre entreprise, faites de l’argent, et créons les emplois dont l’Afrique a besoin », a notamment exhorté l’initiateur du forum aux dirigeants des près de 400 PME qui avaient fait le déplacement. Parmi les participants, une grande partie des chefs d’entreprise présents étant ougandais, pays hôte de la manifestation et l’un des champions africains de l’entrepreneuriat. Rencontré lors du forum, l’un d’eux explique qu’il est « [encore] étudiant et [qu’il a] commencé à produire du vin à partir de fruits locaux ». Seul hic, « pour commencer à vendre, il a besoin d’une certification et [il] manque de financement pour cela ».

De fait, pour pouvoir certifier leur production, acheter des équipements ou encore recruter de nouvelles compétences, tous les entrepreneurs présents à l’Africa SME Forum étaient venus avec un projet en cours et des besoins précis en termes de financement. Ils ont ainsi eu l’occasion de « pitcher » investisseurs et responsables financiers présents à l’évènement, nombre d’entre eux étant également déterminés à faire la différence. Associé principal et PDG de SouthBridge Investments, Frannie Leautier estime ainsi que « le forum doit s’orienter vers une plateforme d’investissement en faveur des PME ». Et si les chèques n’ont pas toujours été signés en marge de la rencontre, nombre de porteurs de projet sont repartis avec de l’espoir et parfois, bien plus.

Mieux, l’événement pensé par Didier Acouetey offre bien plus que des opportunités de financement. Fidèle à la spécialité du cabinet AfricSearch, les ressources humaines, la formation occupe en effet une place centrale dans le dispositif mis en place par les organisateurs. PDG de Setelci, une entreprise ivoirienne de télécoms, Modeste N’gou est typique de ces entrepreneurs dont le parcours est intimement lié aux possibilités offertes par l’Africa SME Champions Forum. « Je venais de reprendre la société, j’ai eu besoin de fonds, j’ai participé à la première édition et c’est là que j’ai eu l’opportunité de rencontrer une banque qui m’a accompagné », explique celui que Didier Accouetey considère comme « [son] champion ». Depuis, le chef d’entreprise a participé à chaque édition, notamment pour tirer parti des master class, ces conférences où des intervenants partagent leur expérience ou leur expertise sur un sujet, proposant ensuite aux participants d’échanger sur cette thématique. « L’entrepreneuriat, ce n’est pas une ligne droite. En tant que chef d’entreprise, on doit toujours réactualiser nos compétences et nous renouveler », poursuit Modeste N’gou, qui a manifestement tiré profit de cet exercice. Depuis, sa société s’est développée, diversifiée, et a ouvert des filiales dans sa sous-région. C’est à n’en pas douter l’un des autres points forts du forum : Outre l’accès aux financements et les possibilités offertes de participer au renforcement des compétences de ces entrepreneurs, la plateforme permet aussi d’initier de très utiles contacts qui permettront, in fine, d’élargir les marchés servis.  

Lancement de l’Africa SME Growth en partenariat avec la BADEA

Et pour accompagner encore davantage ces PME, destinées à devenir les championnes qui porteront le développement économique du continent, cette édition 2022 a vu le lancement de l’Africa SME Growth en partenariat avec la Banque Arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA). Objectif de cette initiative : réunir l’ensemble des acteurs de l’écosystème pour se concentrer sur trois composantes fondamentales à la relance des PME : la formation des dirigeants, la transformation organisationnelle de l’entreprise, et enfin, l’accès au financement et au marché.

Présent à Kampala, le PDG de la BADEA, Sidi Ould Tah, a pour sa part profité de l’occasion pour rappeler que « le continent africain [devait] compter sur l’ensemble de ses acteurs pour faire face aux phénomènes de crise, qui [généraient] bien souvent des transformations profondes pour les TPE-PME, « cœur de [l’économie africaine] ». Joignant le geste à la parole, le dirigeant de la BADEA a notamment acté l’injection de 20 millions de dollars dans la Banque ougandaise de développement (UDB), qui serviront à accorder des prêts aux petites et moyennes entreprises du pays. Une première initiative qui devrait en annoncer bien d’autres.

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.