Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

Quand Genève se penche sur les ressources naturelles africaines

De gauche à droite, Florence Notter-Daugny, Alain-Claude Bilie-Bye-Nzè, Nadine Diatta ©Forbes Afrique

Ville internationale reconnue pour être une plateforme diplomatique discrète mais efficace, Genève se prépare à placer la revalorisation des ressources naturelles du continent africain au centre du débat public.

Par la Rédaction

Alors que l’Afrique est le continent le mieux doté en ressources naturelles, renouvelables et non renouvelables, les richesses du sous-sol peinent toujours à alimenter un développement durable et inclusif. Et les terres arables de l’Afrique sont de plus en plus utilisées pour répondre à d’autres besoins alimentaires que ceux des populations africaines. Autant de facteurs qui alimentent la théorie de la « malédiction des ressources naturelles » sur le continent.

Geneva Forum : Dialogue for Africa

C’est pour se pencher sur cette situation que la Suisse se prépare à accueillir le Geneva Forum : Dialogue for Africa qui se tiendra les 27 et 28 octobre 2022 à Genève. Objectif affiché : réunir toutes les parties prenantes (représentants des pouvoirs publics, des sociétés opérant dans les secteurs des ressources naturelles, experts, chercheurs, banquiers, juristes, acteurs de la société civile…) pour identifier les bonnes pratiques et les obstacles à une gestion transparente et mutuellement profitable des ressources naturelles du continent.

La création d’un forum permanent sur la gestion des ressources naturelles apparaît comme la meilleure manière d’assurer un dialogue franc et inclusif entre l’ensemble des partenaires publics et privés, nationaux et internationaux. Diverses initiatives existent déjà mais aucune ne satisfait les attentes de toutes les parties prenantes. Elles ont toutes été lancées par des gouvernements ou des organisations intergouvernementales ; ce qui est proposé avec le Geneva Forum : Dialogue for Africa est une initiative associant secteur privé et secteur public pour garantir un forum totalement indépendant.

Revalorisation des ressources naturelles africaines

Le 27 juin 2022, c’est au prestigieux Cercle de la Terrasse que le Forum de Genève a été officiellement lancé par Nadine Diatta, producteur exécutif de l’événement. Florence Notter-Daugny, présidente du Cercle de la Fondation pour Genève, en partenariat avec Alain Jourdan, secrétaire général de l’Observatoire Géostratégique de Genève et partenaire du Geneva Forum : Dialogue for Africa ont accueilli Alain-Claude Bilie-By-Nzè, ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques et porte-parole du Gouvernement gabonais pour partager sa vision sur la revalorisation des ressources naturelles africaines.

Parmi les invités de cette conférence-débat, on citera notamment la présence de Béatrice Ferrari, directrice des Affaires internationales du Canton de Genève, Franck Bonin, directeur général de la Société Générale Private Banking Suisse, Mamadou Ciss, président de Alliance Commodities, Christopher Quast, président du comité de direction et associé gérant de la banque d’affaires de Pury Pictet Turrettini & Cie ainsi qu’Omar Zniber, ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies à Genève. Ce lancement officiel a permis de souligner l’ampleur du chantier qui est ouvert pour permettre la mise en place d’un partenariat plus équilibré entre toutes les parties prenantes du secteur des ressources naturelles (gouvernements, milieux d’affaires, sociétés civiles, chercheurs et universitaires, juristes, banquiers…). Parmi les pistes évoquées figurent notamment le renforcement de la cartographie géologique, minière et pétrolière des Etats africains, l’élargissement pour les Etats et les populations africaines des retombées économiques liées à l’exploitation des ressources naturelles, ou encore le renforcement de la participation des entreprises nationales à l’exploitation des ressources naturelles. Le tout en s’efforçant de répondre aux aspirations des populations africaines qui souhaitent être impliquées dans la prise de décisions dans l’exploitation des ressources naturelles et voir les communautés locales retirer profit de l’exploitation de ces dernières. Autant de défis qui seront au cœur des débats du Geneva Forum : Dialogue for Africa, les 27 et 28 octobre 2022 à Genève.

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.

√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.