Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

RDC : Les actionnaires de KCB valident le rachat de Trust Merchant Bank

KCB, Banque Kényane ©DR

Acté début août, l’acquisition de l’établissement financier congolais Trust Merchant Bank (TMB) par le groupe bancaire kényan KCB entre dans sa phase de finalisation.

Par la Rédaction

Réunis le 21 septembre à Nairobi, lors d’une assemblée générale extraordinaire, les actionnaires de la seconde banque kényane par la taille du bilan (6,9 milliards de dollars à fin décembre 2021) ont donné leur blanc-seing à cette opération.Dans les faits, moyennant le rachat de 85 % des actions de TMB, le groupe KCB Groupe prendra le contrôle de la troisième banque en République démocratique du Congo (1,1 milliard de dollars de bilan), derrière les leaders du marché Rawbank (2,9 milliards de dollars) et EquityBCDC (2,5 milliards de dollars). « L’approbation de l’opération démontre la confiance de nos actionnaires dans les avantages financiers et stratégiques de celle-ci et la valeur qu’elle apporte à nos clients et communautés régionales », s’est félicité Paul Russo, le PDG de KCB Group, avant de préciser que la « transaction devrait être conclue avant la fin de l’année, sous réserve des approbations réglementaires habituelles ».

Un réseau de 110 agences et guichets à travers la RDC

Lancée en 2004 depuis son siège social sis à Lubumbashi, TMB dispose d’un réseau de 110 agences et guichets à travers la RDC, le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique (93 millions d’habitants), où le taux de bancarisation, encore faible (moins de 10 %), a connu une progression annuelle moyenne de plus de 20 % au cours de la décennie écoulée. En clair, avec le rachat de TMB, KCB devrait pouvoir capitaliser sur une dynamique pleine de promesses, imitant en cela son compatriote et concurrent Equity, qui a mis la main sur la banque BCDC dès août 2020, celle-ci étant désormais appelée EquityBCDC.

Plus largement, cette nouvelle opération confirme les ambitions panafricaines de KCB, le groupe kényan étant déjà présent en Afrique de l’Est via ses implantations en Tanzanie, en Ouganda et au Rwanda. De fait, dans un récent communiqué commentant l’acquisition de TMB, la direction de KCB a rappelé que « une fois finalisé, cet achat [complèterait] l’empreinte régionale du groupe KCB avec une base d’actifs de 12,6 milliards de dollars » tout « [en consolidant] les réseaux bancaires Retail et Corporate du groupe ».

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.