Enquête

Reto Wittwer, Président de SHS

Il est le fondateur de Smart Hospitality Solutions (SHS), le groupe propriétaire de Blazon Hotels, qui vient d’acquérir l’hôtel Fleuve Congo de Kinshasa. L’ancien PDG de Kempinski Reto Wittwer, qui siège au conseil consultatif de l’École hôtelière de Lausanne, est classé parmi les 50 personnalités suisses les plus influentes. Pour Forbes Afrique, il lève le voile sur sa stratégie pour le continent.

L’hôtel Fleuve Congo de Kinshasa, qui appartenait auparavant au groupe Kempinski, est passé dans le giron de Smart Hospitality Solutions le 1er juillet dernier.

De nationalité franco-suisse, Reto Wittwer est diplômé de la célèbre École hôtelière de Lausanne. Il a au cours des années acquis une vaste expérience dans l’hôtellerie internationale et a gravi les échelons du succès, occupant dès l’âge de 28 ans un poste de directeur général. Lors de sa brillante carrière, il a tour à tour été à la tête de quatre grandes sociétés hôtelières de luxe qu’il a gérées avec succès : Swissair Nestle Hotels Ltd, Ciga Hotels – un groupement de plus de soixante hôtels de luxe –, Kempinski et enfin son actuelle société Smart Hospitality Solutions (SHS), dont il est le président fondateur. En tant que PDG du groupe hôtelier Kempinski, il a transformé la plus ancienne société de gestion d’hôtels de luxe d’Europe en une marque unique. À ces nombreuses casquettes s’ajoute celle de président du Forum mondial du tourisme à Lucerne et conseiller en tourisme auprès de la reine mère du Bhoutan.

Forbes Afrique : Depuis le 1er juillet 2019, l’hôtel Fleuve Congo, le plus prestigieux établissement hôtelier de la République démocratique du Congo, est passé sous la gestion de Smart Hospitality Solutions. Il est désormais connu sous le nom de Fleuve Congo Hotel by Blazon Hotels. Qu’est-ce qui a conduit votre groupe à s’engager dans la reprise de cet hôtel ?

Reto Wittwer : Nous sommes déterminés à trouver des hôtels à gérer sur le continent africain, qui est notre priorité stratégique absolue. Notre expérience cumulée et des relations personnelles avec le propriétaire, Simon Cong, nous ont permis de trouver un accord pour reprendre la gestion de ce magnifique hôtel.

Votre engagement en République démocratique du Congo traduit-il une volonté de votre groupe de se positionner plus clairement comme un acteur du secteur de l’hôtellerie sur le continent africain ?

R. W. : Nous avons toujours été présents en Afrique et je pense que nous apportons non seulement une expertise en matière de gestion, mais aussi une valorisation de notre staff africain à travers la formation professionnelle et en respectant les traditions de chaque pays. Nous avons plusieurs responsables nationaux dans nos hôtels et il nous tient à cœur de faire grandir nos talents.

Quelles sont les ambitions du groupe Blazon à travers l’expérience de l’hôtel Fleuve Congo ?

R. W. : Nous tenons à démontrer notre expertise et notre savoir-faire afin de proposer un produit de luxe avec un service personnalisé, dans un hôtel de grande classe où il fait bon séjourner. L’hôtel Fleuve Congo doit être un lieu de rencontre entre Africains et visiteurs du…

Pour lire l’intégralité de cet article, rendez-vous pages 20-22 du numéro 62 Novembre 2019, en vente ICI.