Le média de ceux qui font l'Afrique d'aujourd'hui et construisent celle de demain

Sidick Bakayoko : « Nous avons conçu le Feja avec l’ambition d’en faire le plus grand événement d’e-sport d’Afrique »

Sidick Bakayoko ©DR(1)

Considérée comme prometteuse, la filière africaine de l’e-sport est aujourd’hui promue par un nombre croissant d’événements nationaux et régionaux. Parmi ceux-ci, le Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan (Feja), une initiative portée par l’Ivoirien Sidick Bakayoko. Dans cet entretien, le créateur du Feja revient sur sa vision de l’e-sport africain ainsi que sur les défis restant à relever. 

Propos recueillis par Afaf Aboudoulama

Forbes Afrique : Sidick Bakayoko, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Sidick Bakayoko : Je m’appelle Sidick Bakayoko et suis ivoirien. Après des études supérieures aux Etats unis, j’ai démarré ma carrière professionnelle dans une start-up à New York, au milieu des années 2000 avant de travailler comme directeur mark...


Ce contenu est réservé à nos abonné.e.s.

Si vous êtes déjà abonné.e, merci de vous connecter, ci-dessous.


Si vous n'êtes pas encore abonné.e, profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois.

 

 

Partager l'article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.