Le média de ceux qui construisent l'Afrique d'aujourd'hui et de demain

Fatoumata Sanogo prend la tête de Petroci

Pressentie depuis plusieurs semaines, la nomination de Fatoumata Sanogo à la tête de la Société nationale des opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci) a été officiellement avalisée le 18 juillet par le conseil d’administration de l’entreprise publique. 

Ingénieure en production pétrogazière formée à l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, Fatoumata Sanogo succède à Vamissa Bamba, suspendu de ses fonctions en mai dernier, à la suite d’un audit interne mené par le conseil d’administration de Petroci. Nommé en août 2021, ce dernier avait alors été remplacé par Mélanie Koné, la conseillère technique du ministre ivoirien des Mines et du Pétrole, qui avait assuré l’intérim. La nomination de Fatoumata Sanogo par le conseil d’administration fait toutefois d’elle la première femme à prendre « officiellement » la direction du groupe pétrolier (472 milliards de francs CFA de chiffre d’affaires en 2022 [720 millions d’euros]). 

Au bénéfice de plus de deux décennies d’expérience, Fatoumata Sanogo a occupé des fonctions techniques et managériales dans le monde entier (États-Unis, Allemagne, Irak, Roumanie, Royaume-Uni, Italie, France, Algérie, Angola, Tchad, Gabon, Congo et Côte d’Ivoire) pour nombre de groupes internationaux. De fait, ses multiples missions ont impliqué tant des spécialistes de services parapétroliers (SLB [anciennement Schlumberger], Halliburton) que des multinationales pétrolières (OMV Petrom, mais surtout TotalEnergies,où elle a travaillé pendant dix ans).

Une expertise au service des ambitions pétrolières ivoiriennes 

La nouvelle dirigeante de Petroci est par ailleurs à l’origine de la création de Maroil, une société spécialisée dans la fourniture de services de sous-traitance dans les domaines du pétrole et du gaz, et active dans plusieurs pays du continent (Côte d’Ivoire, Mauritanie, Sénégal…). En effet, tant Petroci que la Direction générale ivoirienne des hydrocarbures ont sollicité par le passé la structure pour de l’assistance technique. 

En nommant Fatoumata Sanogo au poste de directrice générale de Petroci, les autorités ivoiriennes entendent en tous les cas mettre l’expertise de cette spécialiste en production pétro gazière au service des ambitions pétrolières du pays. La Côte d’Ivoire attend notamment beaucoup du prometteur champ pétrolier et gazier Baleine (2 milliards de barils de pétrole brut et 2,4 milliards de pieds cubes de gaz naturel), découvert en septembre 2021 par la major italienne Eni« Dotée d’une riche et longue expérience dans le domaine pétrolier, Mme Fatou Sanogo vient mettre son expertise au service de la Côte d’Ivoire qui est en plein développement de son potentiel pétrolier avec les dernières découvertes du champ Baleine », annonçait ainsi le communiqué de Petroci, publié le 18 juillet peu après la nomination de la nouvelle directrice. 

Partager l’article


Ne manquez aucun de nos articles.

Inscrivez-vous et recevez une alerte par email
à chaque article publié sur forbesafrique.com

Bonne lecture !

Profitez de notre abonnement illimité et sans engagement pour 5 euros par mois

√ Accédez à tous les numéros du mensuel Forbes Afrique de l'année grâce à notre liseuse digitale.
√ Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site forbesafrique.com, y compris les articles exclusifs.